vendredi 19 mai 2017

POÈMES 2221 à 2230


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT 
(audio=MP3 ; vidéo=MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=9H6D99ST2Yo

* * *

2221- JÉSUS FLAGELLÉ

Le bon Jésus flagellé
Enseigne la patience
Sous les coups appliqués
Par la concupiscence.

https://www.facebook.com/258184667683267/photos/pb.258184667683267.-2207520000.1416320867./365571740277892/?type=1&theater

l'Aveugle-Vendéen
(18/11/2014)

2222- @PONTIFEX

Chez l'Antéchrist, que de bruit :
Son silence est assourdissant,
Car il susurre et crie
À la manière du serpent.

l'Aveugle-Vendéen
(18/11/2014)

2223- COMPOSITE 7

301- Parole de quelqu'un
Qui n'a aucune mission,
Parole d'un vendéen
Qui vous écrit tout de bon.

302- Conciliaires et tradis,
Vous êtes tous en sortie !
Aucunement ne me suivez
Car je n’ai aucune autorité.

303- Connaissez-vous le purgatoire
De messire saint Patrick ?
Si vous voulez le savoir,
Sur internet faites quelques clicks.

304- Eh oui, Hitler est au ciel
D'après l'église arc-en-ciel :
« Le Christ est uni à tout homme
Pour toujours ! » Or Hitler est homme !

305- C'est sûr qu'il n'y a pas mieux
Que ce qu'il y a de mieux.
Ma signature, la voici :
Celui qui pleure et qui rit...

306- Pie XI a-t-il erré ?
Pie XI n'a pas erré :
Je suis heureux de l'affirmer,
Et il ne s'est pas trompé.

307- Avec des si, dit-on,
On met Paris en bouteille.
Et moi je vous dis sans dicton :
La lune a mangé le soleil.

308- Et c'est reparti pour un tour :
Toutes les religions au Vatican !
Toutes les religions de Satan
Se retrouvent toutes en ces jours !

309- Qui ne connaît l'abbé Pierre ?
Mais où est-il maintenant ?
Si je le mets en enfer,
On m'excommunie séant !

310- Sœur "yallah en avant"
Connue sous "Emmanuelle"
Veut vous parler en ce moment...
Mais elle a perdu sa chandelle !

311- Voici une antithèse
De ce que fut sainte Thérèse ;
J'ai nommé mère Térésa
Que l'on béatifia.

312- Lorsque vous réunissez
Toutes les religions,
L'apostasie est consommée :
Il n'y a plus de pardon !

313- Saint Benoît, arrachez
Les monastères d'iniquité :
Faites fleurir, passé l'Inique,
La véritable vie monastique.

314- Il est vrai qu'auprès des tradis
Je n'ai aucun crédit
Et qu'auprès des conciliaires
C'est bien la même affaire.

315- Si quelqu'un veut m'éditer
-Je le dis pour rigoler-
Il a pleine liberté,
Mais sa faillite est assurée.

316- La souris est revenue
Et m'a tout démantibulé
Et j'en suis très réconforté
Par Marie et par Jésus.

317- Je fais de la circonvolution,
Parcourant toutes les révolutions
Dans notre monde en évolution...
Et j’atterris sur un camion !

318- Si je suis tant fusillé
Par le diable irrité,
C'est que la voie est bonne :
Point je ne l'abandonne.

319- Ô grand Pape saint Zacharie
Nous sauvez de la Grande Apostasie !
Déracinez le modernisme
Et son horrible œcuménisme.

320- La Vérité n'est que dans l’Église
Et nulle part ailleurs :
Ceux qui la cherchent ailleurs
Font une grande méprise.

321- Je vais me faire frotter les oreilles,
Car voici une chose non-pareille,
C'est la catégorie
Des modernistes tradis.

322- Ô saint Joseph Oriol,
Faites-nous cette obole
De raccourcir ce Temps
Qui est notre Châtiment.

323- Voilà que le grand psychiatre
Installe sa psychiatrie
Pour faire fonctionner son théâtre
Et pour jouer la comédie.

324- Catholiques, ne vous laissez pas avoir
Comme je me suis laissé avoir,
Par tous les monastères tradis
Qui sont les pires de vos ennemis.

325- Mais qui est donc saint-Mafieu-le-grand ?
C'est celui qui règne au Vatican,
Soit l'Antéchrist ou l'Anticlérical,
Car chez lui cela est viscéral.

326- Je suis heureux en vérité
De dire toute la Vérité
Quoiqu'il puisse m'en coûter :
Je suis heureux en vérité.

327- « Ô mon très chéri Fanchon,
Ta victoire est assurée.
Fonce et vas-y tout de bon
Car ils sont tous écervelés. »

328- Voici encore une fable :
On fait Pie IX coupable
D'avoir été libéral
Dans l'office pontifical.

329- Toi que je ne nomme pas,
Ta perte est irrémédiable
Car ton mal est inguérissable :
J’ai nommé pape François.

330- Ne lisant point sur la tribune,
Je ne sais pas ce qui s'y passe ;
Ainsi, meilleure est ma fortune,
Loin de tout débat qui lasse.

331- Ô saint Archange Gabriel,
Vos Frères vous ont délaissé :
Ils ont apostasié
Les Frères de Saint-Gabriel.

332- Encore un truc idiot :
J'ai nommé Sant'Egidio,
Grand continuateur d'Assise,
Grand fossoyeur de l’Église.

333- Les œuvres humanitaires
Sont vraiment très nécessaires,
Mais quand elles sont catholiques
Et non point philanthropiques.

334- « Puisque tu enseignes le contraire
De ce que j'ai enseigné,
Moi je te rejetterai
Pour toujours dans les enfers. »

335- Saint Ludger, à tous vos Saxons
Redonnez la dévotion
Car ils ont dégénéré
Comme a fait le monde entier.

336- Congar, de Lubac, Rahner,
Que faites-vous en enfer ?
- Nous y sommes les experts
De monseigneur Lucifer.

337- Theillard, von Balthasar,
Où êtes-vous à cette heure ?
- Nous sommes dans le grand Bazar,
Dans la caverne du Voleur.

338- Où es-tu, toi la Grande Assemblée
Qui égara toute l'humanité ?
- Nous expions pour jamais
Nos innombrables forfaits.

339- « Voilà que j'ai récupéré
Toute la Grande Assemblée
Avec tous ses experts
Qui sont avec moi en enfer. »

340- « Vous tous qui m'interrogez,
Vous n'avez rien à me demander,
Puisque vous êtes de ma Vente,
Tous de l’Étoile Flamboyante. »

341- « Sont tombées de New York les tours,
Et c'est l'effet d'un de nos tours !
Tout était bien préparé
Et tout s'est réalisé. »

342- Si quelqu'un veut un conseil salutaire,
Qu'il n'aille point dans un monastère,
Car les monastères d'aujourd'hui sont
De véritables abbayes de perdition.

343- « Que ce numéro soit porté par chacun
Ou bien sur le front ou sur la main
Ou à défaut mon propre nom
Ou le caractère de mon nom. »

344- Ô saint Jean Damascène,
Descendez dans l'arène :
De votre main coupée
Boutez hors l’Étranger.

345- Le Chemin Néo-Catéchuménal
Qu'aime beaucoup l'Anticlérical,
C'est l'autoroute de la perdition
Conduisant tout droit à la damnation.

346- La communauté de l'Emmanuel
Ne mène certes pas au ciel :
Elle conduit ses sectateurs
Au centre du Radiateur.

347- La communauté des Béatitudes,
Passage obligé par les Talmuds,
Est une société de perversion
Que Dieu a en réprobation.

348- Ô saint Jean de Capistran,
Mettez toute votre gloire
À remporter la victoire
Contre le dernier Tyran.

349- La communauté du Chemin-Neuf
Est un camion très vieux
Mais rempli comme un œuf
De toute espèce de dieux.

350- La communauté du Pain-de-Vie
A belle et bien perdu la vie :
Elle mangera son pain de douleur
Dans les grincements de dents et les pleurs.

l'Aveugle-Vendéen
(18/11/2014)

2224- FFF464

FFF, crois-tu vaincre le Fils ?
- Bien entendu, mon fiston,
Et avec mon gros canon
Qui s'appelle Méphis.

l'Aveugle-Vendéen
(19/11/2014)

2225- FOI - ESPÉRANCE - CHARITÉ

Foi, Espérance, Charité,
Trois théologales vertus,
Qu'il nous faut pratiquer
Sous peine d'être exclus !

http://gloria.tv/album/44KweZ8sCNT/media/ySQ45UnXc2H

l'Aveugle-Vendéen
(19/11/2014)

2226- FFF465

FFF, crois-tu vaincre le Saint-Esprit ?
- Oh pour ça, sûr que oui
En dansant la gigolette
Et en faisant la fête !

l'Aveugle-Vendéen
(19/11/2014)

2227- UNE ATTRAPE

Medjugorje est une attrape
Pour les gens qui y vont :
Ça décoiffe et ça décape
Dans toutes les directions !

https://plus.google.com/103726474888088076064/posts/eaVoka4dtc1?pid=6083334189348283634&oid=103726474888088076064

l'Aveugle-Vendéen
(19/11/2014)

2228- FFF466

FFF, crois-tu vaincre la Trinité ?
- Ben oui, mon beau-cousin,
Soit en levant le poing,
Soit en frappant du pied !

l'Aveugle-Vendéen
(19/11/2014)

2229- LES TROIS VERTUS

Les trois vertus théologales,
Foi, Espérance et Charité,
Quoique toutes trois égales,
L'une prévaut : la Charité !

http://gloria.tv/album/44KweZ8sCNT/media/oB3jjcFBJ3m

l'Aveugle-Vendéen
(20/11/2014)

2230- FFF467

FFF, n'es-tu pas le grand-maître
De la loge vénérable ?
- J'en suis le vénérable,
Et de Dieu je suis le maître.

l'Aveugle-Vendéen
(20/11/2014)


* * *

Saint YVES, 
Ô Dieu !
qui avez donné Saint Yves, votre Confesseur,
pour père aux pauvres,
pour avocat aux veuves,
pour tuteur aux orphelins,
accordez-nous par son intercession,
la grâce d’être enflammés d’une charité semblable,
et de préférer aux biens temporels,
qui passent promptement,
la perle précieuse de l’éternité.
Nous vous le demandons par Jésus-Christ Notre-Seigneur.
Ainsi soit-il.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire