jeudi 22 juin 2017

POÈMES 2781 à 2790


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT 
(audio=MP3 ; vidéo=MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=gWd1Ea7hGbw

* * *


2781- MÉTÉORITES

41- Voici que les frères Lumière
En mille-huit-cents-quatre-vingt-dix-sept,
Ont fait éclore la lumière
De, plus un, mille-huit-cents-cinquante-sept.


l'Aveugle-Vendéen
(11/06/2015)

2782- MÉTÉORITES

42- Vingt-et-un mai mille-neuf-cents-vingt-trois,
Que voyons-nous ? Voyez là :
Lourdes au début du cinéma,
Mais ce n'est pas du cinéma !


l'Aveugle-Vendéen
(11/06/2015)

2783- MÉTÉORITES

43- Mille-neuf-cents-cinquante-sept, la Basilique
Se construit dans le monde catholique :
C'est Saint-Pie-X, à Lourdes, s'il vous plaît !
Qui eût cru que cela se ferait ?


l'Aveugle-Vendéen
(11/06/2015)

2784- MÉTÉORITES

44- Une procession aux flambeaux
À Lourdes, que c'est beau
Pour marquer le centenaire
De Notre-Dame, en lumières !


l'Aveugle-Vendéen
(12/06/2015)

2785- MÉTÉORITES

45- Quand je fus chez mon dentiste,
Je trouvai une améthyste,
Et quand je m'en fus chez Maude
Je trouvai une émeraude,
Mais rien ne vaut la porcelaine
Que l'on trouve chez Hélène.
On trouve encore des saphirs
Bien sûr chez le Grand-Vizir
Et des rivières de diamants
Dont les Turcs sont si friands.
Moi, j'ai une pierre précieuse
Qui est bien plus lumineuse
Et que je ne vendrai pas :
C'est mon Ave Maria !

l'Aveugle-Vendéen
(12/06/2015)

2786- MÉTÉORITES

46- Voilà que j'ai pris mon vélo
Pour aller voir Bergoglio !
Manque de chance, j'ai mal pédalé
Et j'ai été virer au fossé.

l'Aveugle-Vendéen
(15/06/2015)

2787- MÉTÉORITES

47- Voici de Lourdes le résumé
Des Apparitions, écoutez :
Vous en serez très édifiés,
Et peut-être vous convertirez.


l'Aveugle-Vendéen
(18/06/2015)

2788- MÉTÉORITES

48- À Lourdes, le Chemin de Croix
Est magnifique, croyez-moi :
Oh, je le gravis bien des fois !
Allez-y, et faites comme moi.


l'Aveugle-Vendéen
(18/06/2015)

2789- MÉTÉORITES

49- Le Cœur Eucharistique
Est une dévotion
On ne peut plus catholique
Dont on ne sait plus le nom !

l'Aveugle-Vendéen
(18/06/2015)

2790- MÉTÉORITES

50- PRUDHOMME AU HELLFEST

Un jour que je m'en allais,
Parcourant la planète,
Je vis m'atterrir tout près
Une espèce de comète.
Cette comète avait un nom,
Sully pour ne point le nommer
Disant une excentricité
Que je réfutai au long.
Que disait donc ce bonhomme
Que fut Sully Prudhomme ?
Regardez et lisez :
Je vais le versifier.
Cela se résume ainsi :
« Faites tout ce que vous voulez,
Et tout ce que vous désirez,
Car ainsi va la vie. »
Je dis à ce monsieur :
« Mais où est donc le bon Dieu ? »
Il me répondit illico :
« Il n'y a plus de Très-Haut ! »
Et je lui dis alors :
« Puisqu'ainsi est le sort,
Il n'y a plus de Prudhomme
Et tu n'es pas un homme ! »
Morale de l'histoire :
Quand on est un athée,
On peut faire la foire
Puis aller se coucher
Sans plus se tracasser
Si on sera damné.
Les hellfests l'ont bien compris,
Eux qui dansent toute la nuit.

l'Aveugle-Vendéen
(20/06/2015)


* * *


 Le neuvième et le dixième jour,
mon application doit être à former
de fortes et puissantes affections et résolutions d’être tout à Dieu
et de ne me servir de mon cœur que pour lui seul,
d’arracher tout le fiel qui peut y rester,
et de n’en concevoir jamais que contre moi-même,
encore ne dois-je m’indigner qu’avec paix et douceur.
Aller à Dieu par voie d’amour et d’attention à la divine Présence,
laquelle doit être le lénitif de mes actions,
de mes paroles et de mes sentiments :
Ô mon Dieu, voilà mon cœur !
je vous le remets, je vous le donne ;
unissez-le à vous, transformez-le tout en vous !
Qu’y a-t-il pour moi sur la terre,
et que veux-je au ciel, sinon vous, ô le Dieu de mon cœur !
 ...
« Ô très doux Jésus, ayant trouvé votre Cœur,
je vous adorerai, vous qui êtes mon Dieu !
Recevez mes prières dans ce tabernacle de la Propitiation.
Que dis-je ? Attirez-moi tout entier dans ce Cœur.
Ô Jésus ! mille fois plus grand,
mille fois plus aimable que toutes les grandeurs de la terre,
lavez-moi de plus en plus de mes iniquités ;
purifiez-moi de mes péchés,
afin que je puisse m’approcher de vous
et que j’obtienne la grâce d’habiter dans votre Cœur
tous les jours de ma vie.
Ainsi soit-il. »
...

1 commentaire:

  1. 1343- « Nous admirons l’humilité de Marie ;
    nous louons sa virginité ;
    mais notre misère de pauvres pécheurs
    nous fait trouver plus d’attraits et de douceur à sa miséricorde :
    plus nous nous y attachons tendrement,
    plus nous y pensons souvent,
    et plus fréquemment nous l’invoquons. »

    (Saint Bernard)

    RépondreSupprimer