vendredi 30 juin 2017

POÈMES 2901 à 2910


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT 
(audio=MP3 ; vidéo=MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=o84vqfSVrgE

* * *
2901- COP 21

Le développement durable
Est la gamelle du diable
Qu'il garde dans la boutique
Du changement climatique
En vue de ses saturnales
De l'écologie intégrale.
Et son fils, l'Exterminateur
En fait un changement de cœur
En vue de cette conversion
Qui maintenant dit son nom :
Oui, se convertir à la terre,
Et voilà toute l'affaire !
C'est la nouvelle religion
Qui ne disait pas son nom
Mais qui était sous-jacente
Dans l'Assemblée miroitante
Des plus de deux mille apostats
Qui mirent l’Église à bas.
Je parle de Vatican II
Qui marcha sur des œufs
Pour ne pas trop faire voir
Ses à l'envers espoirs.
Mais cinquante ans ont passé :
Voilà que toute la vérité
Apparaît tout d'un seul coup
Sous le gouvernement du Fou
Que le monde a pris pour un sage,
Mais c'est un horrible mirage !
Il invente une guerre mondiale
Pour son écologie intégrale,
Pour son développement durable
Que lui souffle son cartable,
Pour son changement climatique
Qui est sorti de sa barrique.
Sitôt arrivé, il créa,
Fer de lance de son combat,
À Sainte-Marthe une assemblée secrète,
Une loge des plus discrète
Chargée de bien tripatouiller
Cette affaire si compliquée.
Toute cette armée de rebelles
Fit un gouvernement parallèle
Passant par-dessus toutes les têtes
En vue de soumettre la planète
Au super grand-chef indien,
Truc-Chouette-Bidule-Machin.
Alors la curie explosa
Et tout se décomposa !
Et François-Fou-Furieux
Était au milieu d'eux
Dans ces synodes à la noix
Qui mirent la doctrine en émoi.
Car il n'en a rien à faire
De la doctrine, le Kasper :
« Hommes et femmes, démariez-vous,
Et d'homme à homme mariez-vous ! »
Leur dit ce vieux turlupin.
Attention ! ce n'est pas la fin,
Mais ce n'est que le début
Du règne du Tronc-Fourchu.
Sorondo soutient bien le bras
De cet horrible François :
Tous deux vont à la lanterne
De l'esclavage moderne
Qu'ils ont inventé pour l'heure.
Voici que le nouveau Führer
A pris de nouveaux emblèmes
Qui ne sont pas de la crème
Mais bien faucille et marteau
Pour défier le Très-Haut !
Le marteau frappe sur l'enclume
Et la faucille fauche les plumes
Pour que les oiseaux sans ailes
Tombent là, pêle-mêle
Au milieu de ces carnassiers,
De Vatican II les héritiers.
Les plus horribles serpents
Font leur entrée au Vatican,
Ceux qui veulent dépeupler la terre
Pour n'en faire qu'un désert.
François applaudit à leurs vœux,
Mettant partout sang et feu
Au nom du changement climatique.
Et toute cette infâme clique
S'en va de ce pas à l'ONU
Avec le Grand-Turlututu
Qui dira à cette assemblée :
« Amis, le temps est arrivé !
Construisons notre château de cartes
Dans ma cabane Sainte-Marthe :
C'est là que mon soviet suprême
Prononcera ses anathèmes.
Vous êtes d'accord, les copains ?
- Oui oui, et nous te suivrons bien
Et nous irons de l'avant
Dans le grand chambardement ! »
Ils n'ont pas traîné, ces zozos,
Avec la faucille et le marteau :
Il ne manquait que la croix-gammée !
Mais Hitler s'est ressuscité
Après avoir été trucidé,
Et Staline l'a embrassé.
Mao n'a pas été de reste,
Semant partout la peste
Avec Castro et son Ché.
Bref, sont là tous les damnés
Qui dansent la carmagnole
Dans la taverne de Bergole.
Le règne est inauguré
Par six milliards d'assassinés,
Et sans compter les avortés
Et tous les euthanasiés.
Voilà le développement durable
Qu'il a tiré de son cartable
Et le changement climatique
Qu'il a tiré de sa boutique
Et l'écologie intégrale
Venue des hordes infernales
Pour trafiquer les êtres humains
Et les plonger dans le purin.
Mais tous ces grands avorteurs
Seront tués par l'Exterminateur
Qui n'ayant plus rien sous la main,
Verra son règne prendre fin
Quand il sera jeté tout vivant
Dans le feu, le soufre et le sang.

l'Aveugle-Vendéen
(25/07/2015)

2902- MÉTÉORITES

150- Si tu aimes bien le bon Dieu,
Tu peux faire tout ce que tu veux,
Et si tu imites Marie,
Alors douce devient la vie.

l'Aveugle-Vendéen
(27/07/2015)

2903- MÉTÉORITES

151- Qui est réglé en toute chose
Aura parfum de rose ;
Mais qui fait mauvaise mine,
En aura les épines.

l'Aveugle-Vendéen
(27/07/2015)

2904- MÉTÉORITES

152- Pour tout, Dieu soit béni !
C’est ainsi qu’il faut dire
Et qu’il faut réagir
Pendant toute la vie.

l'Aveugle-Vendéen
(27/07/2015)

2905- MÉTÉORITES

153- Pour bien commencer sa journée,
Une bonne prière du matin !
Avec cela tout se passe bien
Et Dieu en est glorifié.
Même chose le soir
Pour bien garder l’espoir !

l'Aveugle-Vendéen
(28/07/2015)

2906- MÉTÉORITES

154- Porter le saint Scapulaire
Et dire le saint Rosaire,
Cela au Ciel nous mènera :
Ave, ave Maria !

l'Aveugle-Vendéen
(29/07/2015)

2907- MÉTÉORITES

155- Si un arbre a des feuilles,
C’est bien qu’il est feuillu ;
Si je perce mes feuilles,
C’est que j’ai la berlue,
Car la chose est bien connue
Quoiqu’à peu près disparue :
L’aveugle écrit en braille
Sur des feuilles, mais non d’arbres
Mais de papier, non de marbre,
Et c’est ainsi qu’il travaille.

l'Aveugle-Vendéen
(29/07/2015)

2908- MÉTÉORITES

156- Je ne suis pas Barbe-Bleue
Malgré ma blouse bleue :
Ma barbe n’est pas bleue
Mais j’ai les yeux bleus ;
Et je chante le bon Dieu
En lisant avec les doigts,
Ne pouvant avec les yeux
Qui sont éteints, voilà !

l'Aveugle-Vendéen
(31/07/2015)

2909- MÉTÉORITES

157- Je connais bien Bergoglio,
Et c'est un numéro,
Pas n'importe quel numéro :
Numéro zéro-zéro-zéro,
Autrement dit, six-six-six,
Ou bien six-cents-soixante-six !
C'est le chiffre de l'Antéchrist,
Celui qui est contre le Christ ;
C'est l'Homme de péché,
Celui qui est damné,
Faisant tout à l'envers
À l'instar de Lucifer
Dont il est le fils aîné
Pour toute l'éternité.

l'Aveugle-Vendéen
(31/07/2015)

2910- MÉTÉORITES

158- Je dis que les conciliaires
Sont pires révolutionnaires
Que tous les révolutionnaires :
Voilà bien les conciliaires !

l'Aveugle-Vendéen
(01/08/2015)
 * * *

1701- C’est bien lui, l’Homme de péché,
Puisqu’il exalte le péché,
Disant qu’il n’est pas effacé
Lorsqu’on s’est bien confessé.
...
1800- Antéchrist pape-François,
Est-ce cet Homme damné ?
Dans bien peu on le saura !
Pour lors il nous faut prier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire