vendredi 7 juillet 2017

POÈMES 3021 à 3030


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT 
(audio=MP3 ; vidéo=MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=yOMpDRINWno

* * *
3021- MÉTÉORITES

268- De YouTube les réparations,
Je le dis, sont vraiment en carton :
Le rond est un peu moins carré
Mais il reste toujours carré.
Dans les détails, je ne veux pas rentrer :
Ils n'ont qu'à se dépatouiller !
Ils savent de quoi je veux parler !
À eux maintenant de fonctionner !

l'Aveugle-Vendéen
(25/08/2015)

3022- MÉTÉORITES

269- Sur internet, ne discutez pas,
Car on ne sait ce qu'il en est,
Et si vous ne me croyez pas,
J'en suis heureux, intantinet.

l'Aveugle-Vendéen
(25/08/2015)

3023- MÉTÉORITES

270- Rien n'a été débloqué,
Et je n'en suis pas attristé,
Car j'aime bien les ronds-carrés
Que YouTube m'a envoyés.
Ceci est la fin finale
De l'écologie intégrale
Et du changement climatique
Qui est on ne peut plus excentrique :
Vive le développement durable
Que YouTube met sur la table !
À bon entendeur, salut !
Car je n'y reviendrai plus.
L'affaire est bien terminée,
Et vive les ronds-carrés !

Gilbert


l'Aveugle-Vendéen
(26/08/2015)

3024- MÉTÉORITES

271- L’Antéchrist est un homme,
Mais le pire des hommes :
Si tu écoutes cet homme,
Tu ne seras plus homme,
Car pour être des hommes
Il ne faut que suivre l’Homme-
Dieu, qui est Dieu et homme,
Et non suivre cet homme,
Pire que tous les hommes
Qui est le damné-homme,
Ou mieux, de péché l’homme,
Qui entraîne tous les hommes
À être des sous-hommes
Qui ne seront plus des hommes
Puisque sous l’animal et l’homme.
Voilà ce qu’est cet homme
Qui se dit un sur-homme,
Se présentant un sous-homme
Mais qui est bien un homme.
L’Antéchrist, voilà l’homme
Que suivent tous les hommes.
Si tu veux être un homme,
Ne suis donc pas cet homme,
Mais suis le véritable Homme
Qui est le Fils de l’homme,
Jésus-Christ, Dieu et homme :
Voilà le véritable Homme !

l'Aveugle-Vendéen
(26/08/2015)

3025- COMPOSITE 26

1251- Le développement durable
Est la gamelle du diable
Qu'il garde dans la boutique
Du changement climatique.

1252- Qui est réglé en toute chose
Aura parfum de rose ;
Mais qui fait mauvaise mine,
En aura les épines.

1253- Si un arbre a des feuilles,
C’est bien qu’il est feuillu ;
Si je perce mes feuilles,
C’est que j’ai la berlue.

1254- Je ne suis pas Barbe-Bleue
Malgré ma blouse bleue :
Ma barbe n’est pas bleue
Mais j’ai les yeux bleus.

1255- Je connais bien Bergoglio,
Et c'est un numéro,
Pas n'importe quel numéro :
Numéro zéro-zéro-zéro !

1256- Je dis que les conciliaires
Sont pires révolutionnaires
Que tous les révolutionnaires :
Voilà bien les conciliaires !

1257- Ils ont changé la doctrine
Sans changer la doctrine
En changeant la doctrine :
Voilà bien leur doctrine !

1258- Je rencontrai à la pizzeria
Un drôle de numéro !
Qui est-il celui-là ?
Mais voyons ! Bergoglio !

1259- Tout au-dessus de ma porte,
Il y a deux tourtereaux
Qui joyeux m’apportent
Des sons tout nouveaux.

1260. - Bonjour, comment allez-vous ?
- Eh bien mon vieux je vais très bien.
- Mais à part ça, c'est tout ?
- Ben oui, et c'est très bien !

1261- Un jour que je roulais en vélo
Avec mon copain Bergoglio,
Il me dit : « Tu sais, vieux frère,
Entrons ici pour boire un verre ! »

1262- Connaissez-vous mon cop21,
Patron de canal 21 ?
Vous le connaissez bien, oh-oh-oh :
C'est Georges-Marie Bergolio !

1263- J’essaie de ne pas jouer faux
Lorsque je joue du piano :
Il faut bien taper sur les notes
Pour ne pas faire de fausses notes.

1264- Révolution culturelle,
Écrit Bergoglio
À l'instar de Mao
Qui lui sert de truelle.

1265- On sait maintenant l'emblème
Du sieur Bergoglio :
La faucille et le marteau !
C'est là son diadème !

1266- Si vous voulez être un copain
Du sieur Bergoglio,
Soyez millionnaire pro
Du foot ! OK, hein !

1267- Se poser des questions,
C'est tourner en rond,
Et on n'avance point
Lorsque l'on met des points ???

1268- Voici ma présentation !
J'ai un prénom et un nom :
Savoir, Gilbert Chevalier,
Qui est partout à traîner !

1269- Quand on est aveugle, on fait ce
Que l'on peut, mon vieux, en se
Faisant aider par qui veut bien
Par charité tendre la main.

1270- Qui embrasse le coran
Fait preuve par là-même
Qu'il est un musulman
Et mérite anathème !

1271- Ne sachant quoi te dire,
Je te dis de sourire,
Car il faut qu'à cette heure,
Il faut, oui, que tu pleures.

1272- Simple, direct, vrai,
On me retrouve partout :
Oui mon vieux, tu dis vrai,
Et même parmi les loups.

1273- L'écureuil s'est réveillé
Disant : « Je vais grignoter
Quelque noisette cachée ! »
À tous bonne journée !

1274- À toute question,
Oui oui, je réponds,
Pas comme Gaston
Qui jamais ne répond.

1275- La Sainte Écriture et la Tradition
Sont les sources de la Révélation
Sur laquelle le dépôt catholique
Se repose, et tout s'explique.

1276- Merci une telle de ta présentation
Et toi aussi un tel de ta question.
Que penser de ce que vous me dites ?
Je ne suis pas de l'or en pépite.

1277- Quelle est la vraie Religion ?
Je vais vous dire son nom :
C'est l’Église catholique,
Romaine et apostolique !

1278- Si je construis un tracteur,
J'en suis donc le constructeur.
Luther a fondé son église
Qui est une fausse église.

1279- Ceux qui disent que tout est pareil
Font voir qu'ils ont perdu les oreilles :
Voilà bien ce qu'est l’œcuménisme
Qui est la mort du christianisme.

1280- L'Antéchrist ferait bien mieux
De vivre avec les meumeues
En broutant l'herbe des champs
Comme font tous les hihans !

1281- Attention à la calomnie !
Cela relève du mépris
Et se termine en enfer
Avec le sieur Lucifer !

1282- Quelquefois les vrais amis
Sont ceux que l’on ne connaît pas.
Mais voilà, on les oublie !
Mais qu’importe, Ave Maria !

1283- Ne te tracasse pas vieux frère
Et fais tout ce que tu dois faire !
Car lorsque l'on fait ce qu'on doit,
C'est alors qu'on a fait le bon choix.

1284- Si vous allez vous promener
Du côté de chez Asmodée,
Un grand tyran vous trouverez !
Alors fuyez, fuyez, fuyez !

1285- « L'enfer existe et je l'ai rencontré !
Et maintenant que j'y suis plongé,
Je vous fais croire qu'il n'existe pas,
Et vous me croyez, et tralarère et tralala ! »

1286- Merci aussi
Et grand merci,
Rien qu'un merci,
C'est bien, merci !

1287- Voici que la planète
A maintenant sa fête :
C'est septembre premier,
Et ça va décoiffer !

1288- Hollywood est en fête
Car il vient voir la Bête
Qui a mis dans ses poches
Tout-tout et le cinoche.

1289- Müller a fantasmé :
C'est un homme libéré !
La Bonino rigole :
C'est la femme à Bergole !

1290- Oisiveté, oisiveté,
Que de gens tu as grillés,
Car de tous les péchés
Tu es la mère en vérité.

1291- Quand je joue du piano,
J’essaie de ne pas jouer faux
Et de ne pas taper à côté,
Sinon je vais me promener.

1292- La Vierge Marie,
Depuis cinquante ans,
A été bannie
Par l’infâme Jean.

1293- La tête rejoignant la queue,
Les temps sont arrivés :
Le cercle s'est refermé,
Celui de Vatican II !

1294- Si tu vois un panneau rouge,
Surtout ne vois pas rouge,
Mais continue ton chemin
Sans t'occuper de rien.

1295- La sainte Église catholique
Reçoit des coups de triques !
C'est là sa vocation :
Toujours des persécutions !

1296- Le signe fut désastreux,
Le signe de Vatican II
Qui fit beaucoup de malheureux
Qui s'éloignèrent de Dieu.

1297- Que sort-il du Vatican
Aujourd'hui en notre temps ?
Rien de bon, assurément,
Car y loge le Satan !

1298- Conversion écologique :
Conversion excentrique !
Et disons-le tout haut :
Conversion d'artichaut !

1299- Les cloches vont sonner
Pour les chrétiens d'Orient ?
On ferait mieux de les aider !
Donc, sonneries de boniments !

1300- Le changement climatique
Ou main-mise maçonnique
Coupe le son où elle veut,
Mais elle sera coupée en deux.

l'Aveugle-Vendéen
(27/08/2015)

3026- MÉTÉORITES

272- L'Antéchrist est parmi nous :
Dans la bergerie est le Loup
Qui mange toutes les brebis
Et disperse le troupeau.
Mais l’Antéchrist, c’est qui ?
Georges-Marie Bergoglio !

l'Aveugle-Vendéen
(27/08/2015)

3027- COMPOSITE 27

1301- Que veux-tu mon vieux,
On discute avec qui on peut ;
Et s'il n'y a personne pour discuter,
On est bien attrapé !

1302- L’Apostasie a tout renversé,
Et pour ne pas se damner
Il faut surtout bien garder
La doctrine d’antiquité.

1303- Copains et copines,
Vous êtes des épines ;
Copines et copains,
Vous êtes du bon vin.

1304- Connaissez-vous le roi Arthur,
Et aussi la fée Mélusine ?
C’est la Bretagne, je vous assure
Que ce conte-là fascine.

1305- Oh ! je te le dis, pleure :
Que s'exhale ton cœur,
Et qu'en la place des pleurs
Tu y mettes des fleurs.

1306- Si tu aimes la vitesse,
Il faut marcher lentement
Car autrement la détresse
Attend tes pas sûrement.

1307- Dans la vie, que de surprises,
Et que de désillusions !
Et quelle en est la raison ?
On n’aime pas l’Église !

1308- L'hirondelle annonce le printemps
Comme l'on dit communément !
J'en connais qui annoncent le mauvais temps :
Ce sont les hirondelles d'appartement !

1309- Nous sommes comme dans le temps
Du déluge et de Sodome,
Et voilà qu’arrive l’homme
De péché, fils de Satan.

1310- Une nuit bien passée
Fait une bonne journée,
Mais une mauvaise nuit
Rend le jour tout gris.

1311- Quand une chose est là,
Il ne faut pas la repousser
Mais au contraire y penser
Et voir ce qu’est cela.

1312- Dans le système solaire,
Il y a beaucoup de choses,
Et notamment des roses,
Mais seulement sur la terre.

1313- Nous ne sommes pas des lapins,
Et pas davantage des zoziots.
Or on voudrait qu’un chacun
Fût un lapin ou un oiseau !

1314- Le développement durable
Est tellement bien durable
Qu’il ne durera même pas
Quatre ans : un peu moins, et voilà !

1315- Pour qui veut aller plus haut,
Qu’il aille chez Bergoliaut
Qui lui donnera un vélo,
Une moto, ou une auto…

1316- Illusions inutiles
Sont illusions débiles :
Il ne faut pas s’y attacher
Mais aller outre et passer.

1317- Prière du soir,
Prière d’espoir !
Prière du matin,
Et le ciel est serein.

1318- Soyons toujours joyeux,
Quelles que soient les épreuves,
Et nous serons heureux
Un jour, mais sans épreuves !

1319- Je salue tous les tubistes
Qui sur mon tube existent,
Et je leur dis : Allez,
Trois Ave récitez !

1320- Bergolio m'a invité
A évangélisé
D'une nouvelle façon :
Avec mon accordéon !!!

1321- Dans ma bergoliothèque,
J’ai trouvé un bouquin
Qui dit que ce méthèque
Est le fils du malin !

1322- Sur l’autoroute de Bergole,
On fonce et on rigole,
Mais à force de rigoler,
On atterrit dans le fossé !

1323- Bergolio a un cartable
Où se cache son diable
Du développement durable
Et du changement climatable.

1324- Bergole à pontifex
A battu les records :
C’est le roi du latex,
Il est coté en or.

1325- Bergolio est un type
À ne pas fréquenter
Car il mange des tripes
À la mode du Tche !

1326- La vie s’en va comme une vapeur
Et les jours passent comme la fumée :
N’y attachons pas notre cœur
Pour n’être point damnés.

1327- Mon poème trois-mille
Va taper dans le mil :
Bergole est antichrist,
Sûrement l’Antéchrist !

1328- L'Antéchrist est en fureur :
Il veut qu'on fasse sur l'heure
Ce que monsieur a décidé,
Sinon ça va barder !

1329- Celle-ci est émue
Par l'Ave Maria :
Puissions-nous être émus
Comme elle, n'est-ce pas ?

1330- Mes collègues ayant bien parlé,
Je n'ai plus rien à dire
Car il faut être bien inspiré
Pour pouvoir bien écrire.

1331- Où se trouve la Vérité ?
Dans l’Église catholique :
Nulle part ailleurs en vérité !
Voilà la vérité véridique.

1332- Quand une affaire est passée,
Il ne faut plus y penser,
Car d’autres arrivent ensuite
Pour se mettre en orbite.

1333- L'Antéchrist est venu :
C'est le supérieur inconnu !
L'Antéchrist est arrivé :
À Sainte-Marthe il s'est logé.

1334- Tout ce qui s’énonce clairement
Se comprend très facilement :
Tout ce qui se comprend facilement
Doit s’énoncer clairement.

1335- L’écologie intégrale
Est rentrée dans les annales
Par le fait du rouge nombril
Que je décris dans le trois-mille.

1336- Si le Christ est communiste,
C’est forcément l’Antéchrist,
Car le véritable Christ,
Est anti-communiste.

1337- Comprenez-vous le blasphème ?
Après cela, jugez vous-mêmes :
Si vous n’en êtes pas capables,
Allez donc consulter le diable !

1338- Il faut être rempli d'amour,
Mais de quel amour s'agit-il ?
Il s'agit du divin amour,
Non un amour de profil.

1339- Une couronne de roses
Pour qui accepte les épines,
Car il n'y a pas de roses
En ce monde, sans épines.

1340- La santé, c’est important,
Mais il y a plus important :
C’est de vivre en bon chrétien
Et aussi d’imiter les Saints.

1341- Des sous, des sous, des sous,
Si vous voulez des sous,
Adressez-vous à sans-sous
Qui a beaucoup de sous !!!

1342- Si l’Antéchrist a paru,
De même il disparaîtra :
C’est Notre-Dame de Fatima
Qui l’enverra chez Lulu.

1343- Lorsque je compose, cela vient
Comme après le soir le matin,
Et quand je chante, c'est tout pareil,
Comme la lune avant le soleil.

1344- YouTube marche comme un rond-carré,
Et c'est vraiment la réalité :
Il pourrait quand même se dépatouiller
Pour que le rond ne soit plus carré !

1345- L'aventure est terminée
De cette histoire très rigolote,
Savoir que j'ai appris à éplucher
Les patates et les carottes.

1346- De YouTube les réparations,
Je le dis, sont vraiment en carton :
Le rond est un peu moins carré
Mais il reste toujours carré.

1347- Sur internet, ne discutez pas,
Car on ne sait ce qu'il en est,
Et si vous ne me croyez pas,
J'en suis heureux, intantinet.

1348- Rien n'a été débloqué,
Et je n'en suis pas attristé,
Car j'aime bien les ronds-carrés
Que YouTube m'a envoyés.

1349- L’Antéchrist est un homme,
Mais le pire des hommes :
Si tu écoutes cet homme,
Tu ne seras plus homme.

1350- Que dirai-je ce que je ne puis dire,
Moi qui ne sais même pas écrire ?
Je dirai que Dieu seul est bon,
Et que l'ange et l'homme, non !

l'Aveugle-Vendéen
(27/08/2015)

3028- MÉTÉORITES

273- Saint Louis-Marie
A aimé Marie
Dont le divin nom
Est notre consolation.

l'Aveugle-Vendéen
(28/08/2015)

3029- MÉTÉORITES

274- Bergole aime Saint Pie X ?
Franchement, je rigole !
Il préfère les films X
Et le bruit des casseroles !

l'Aveugle-Vendéen
(28/08/2015)

3030- MÉTÉORITES

275- Religieux et religieuses
Doivent se mélanger,
Et pour sûr, ça va casquer,
Dit le fils de la gueuse !

l'Aveugle-Vendéen
(28/08/2015)

 * * *

« J'ai souffert mille et mille outrages
Pour être à toi présentement :
Répare-les par tes hommages,
Mon Cœur t'en supplie ardemment ! »

« Ce jour du Premier Vendredi du mois
a été indiqué à sainte Marguerite-Marie par Notre-Seigneur lui-même,
pour faire amende honorable à son Cœur.
Il est donc bien :
1° de s'y préparer par une Neuvaine ;
2° de communier aux intentions réparatrices
demandées par le Sauveur à sa fidèle Amante ;
3° de renouveler sa Consécration au Sacré-Cœur. »
(d'après le fascicule de la Garde d'honneur du Sacré-Cœur)



* * *

BRÈVES
 
 
fr.news 7 juillet 2017

Le père Milani : une "pédale" et un "hérétique"


Cristina Siccardi a écrit dans Corrispondenza Romana au sujet du père italien Lorenzo Milani ( décédé en1967), à la tombe duquel le Pape a effectué une visite privée, décrivant l'homme comme "un serviteur exemplaire de l'Évangile ". " Je remercie le Seigneur de nous avoir donné des prêtres comme le Père Milani".

Milani a participé à des expériences scolaires qui considéraient l'école comme une rançon pour les pauvres, et non comme un lieu confessionnel. Par conséquent, les symboles chrétiens et les images sacrées avaient été supprimés et le crucifix pourrait légitimement disparaître des salles de classe. Sa Lettera a una professessa ("Lettre à une maîtresse d'école") est devenu un manifeste des étudiants communistes en 1968 et a contribué à une réforme scolaire qui a échoué en Italie.

Lorsque, en 1954, Milani a été transféré à la paroisse de 100 personnes de Barbiana, il a écrit à sa mère: "Il était évident pour tout le monde que j'étais confiné ici comme une pédale et un démagogue hérétique, qui a probablement également admis sa culpabilité en ne la niant pas. " Dans les lettres de Milani, les références à l'homosexualité et à la pédophilie sont fréquentes. Même Alberto Melloni, un apologiste de Milani, parle de l'attraction physique de ce dernier pour les garçons et admet son homosexualité.

L'ouvrage principal de Milani est Esperienze pastorali ("Expériences pastorales"). La Civiltà cattolica a écrit en 1958 qu'il était "rempli d'obsessions et de contradictions". Milani y écrit à propos de lui-même: "J'ai retiré la paix de mon peuple. Je n'ai semé que des contrastes, des discussions et des groupes de pensées contradictoires. J'ai toujours manipulé des âmes et des situations avec la dureté qui convient au maître. Je n'avais ni manières, ni respect, ni tact (p.146)."

Image: Lorenzo Milani, #newsXlvgnkcmea

N'oublions pas que Milani était un marane ! Donc il n'y a pas lieu de s'étonner.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire