mercredi 10 mai 2017

POÈMES 1961 à 1970


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT 
(audio=MP3 ; vidéo=MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=BpzTyG7O0xc

* * * 
1961- SAINT BRUNO

http://gloria.tv/album/4t4AKYp98Bt/media/mQNGrND5xoY

C'est par l'organe d'un damné
Que saint Bruno fut sauvé ;
C'est par l'organe de faux-élus
Qu'aujourd'hui nous sommes perdus.

http://gloria.tv/album/QuchuYitRz3/media/ip44Rx7TCZD

l'Aveugle-Vendéen
(06/10/2014)

1962- FFF377

FFF, tu es un bouddhiste
Qui remplace Bouddha !
Tu es un jaïniste
Tout nu devant Shiva.

l'Aveugle-Vendéen
(06/10/2014)

1963- LE SAINT ROSAIRE

Il est une prière
Qui n'apporte aucun déboire,
Et c'est le saint Rosaire
Qui remporte toujours victoire.

http://gloria.tv/album/szzmkeMa1CR/media/Tww4WrurjPX

l'Aveugle-Vendéen
(07/10/2014)

1964- FFF378

FFF, au milieu de tes potes,
Tu faire cuire ta compote,
Et à la pause-café,
Tu leur dis : « Faut rigoler ! »

l'Aveugle-Vendéen
(07/10/2014)

1965- NOTRE-DAME DE LA VICTOIRE

Notre-Dame la Victorieuse
Remportera sur la gueuse
Et sur le fiston de la veuve
Une victoire à toute épreuve.

https://plus.google.com/103726474888088076064/posts/exg43Fr2Qby?pid=6067365591689779698&oid=103726474888088076064

l'Aveugle-Vendéen
(07/10/2014)

1966- FFF379

FFF, après la pause-café,
Tu dis : « Mes ours, faut trimer,
Et me dites tout ce qui passe
Par vos vénérables calebasses ! »

l'Aveugle-Vendéen
(07/10/2014)

1967- GLAS

Le glas a sonné
Pour la Fraternité ;
Le tocsin a résonné
Pour toute l’humanité.
Expliquons tout ceci :
Lisez donc ce qui suit.
Fellay a rencontré Müller,
Et qu’en est-il résulté ?
Les évêques conciliaires
Sont chargés des prieurés
Qui par ordre supérieur
Sont obligés d’ouvrir leur porte
Au diable qui leur apporte
Et le sourire et la chaleur ;
Avec cela ils sont coincés :
Plus moyen de résister !
S’ils ferment, Fellay leur dit :
« S’il vous plaît, partez d’ici ! »
S’ils ouvrent, le diable dit :
« Vous êtes mes chers amis. »
La Fraternité est donc morte,
Et que le diable l’emporte
Car son supérieur l’a vendue
Au supérieur inconnu.
Et voilà pour le premier point.
Maintenant, allons plus loin.
Le François a réussi
Sur tous les plans, sans contredit,
Car tout le bloc des tradis
Est retombé chez lui.
Il fera de la Fraternité
Comme aux Franciscains de l’Immaculée :
Il enverra paître leurs prieurés,
Et le Fellay sera décoré,
Car nous sommes dans un temps
Où qui trahit ne se pend
Mais au contraire est canonisé
De son vivant et félicité.
Ce que Müller a réussi
Pour la sainte Fraternité,
Saint Kasper lui aussi
Le fera pour les gens mariés.
Celui qui ne veut pas comprendre
Ne comprendra jamais rien,
Car il faut bien se rendre
À l’évidence, oui ou non, hein ?
- C’est moi, François, qui vous cause :
Ce qui vient d’être dit est véritable,
Et le diable qui est dans mon cartable
L’atteste : vraie est la chose.
Ce pauvre type qui vient de parler
A dit toute la vérité.
Je le déteste, c’est mon ennemi,
Et d’avance je le punis !
Il mérite le feu de l’enfer
Car il a dit ce que je vais faire !
Mais c’est un petit rigolo :
Il ne pourra rien contre moi.
- Ça, je le sais déjà :
Tu peux remettre ton chapeau.
Il y en a deux qui viendront
Qui te mettront à la raison.
- Taratata, je les aurai,
Et je les exterminerai !
- Oui, mais ils ressusciteront
Et vers le ciel ils monteront.
- T’inquiète pas, je les suivrai
Et au ciel je grimperai !
- Mais tu seras défait...
- Et par qui, s’il te plaît ?
- Par Notre-Dame de Fatima
Qui dans l’enfer te jettera.
- Arrête tes imbécillités :
Pendant mille ans je règnerai
Et puis toute l’éternité
Et même au-delà, c’est décrété !
- Voilà l’orgueil de ce tyran,
Et personne n’y voit rien du tout :
C’est bien le signe que ce temps
Est son temps, le temps des loups.
Chers lecteurs qui me lisez,
Ne me croyez surtout pas !
Dites : « Ce type est dérangé ! »
Et continuez de ce pas
À faire vos petites affaires
Chez les tradis ou dans la conciliaire,
Peu importe, vous verrez bien,
Ou pour mieux dire, vous ne verrez rien.
Car il n’y a pire sourd
Que celui qui ne veut entendre !
Je souhaite que vous puissiez prendre
Le bon chemin de retour
Afin que vous reconnaissiez
Ce temps-même où vous vivez !
Pour le connaître il y a un moyen :
C’est le Rosaire, croyez-le bien.

https://www.youtube.com/watch?v=zeync02eWeY&list=PLkkHVphgJH9bjSzi9JnB1ewNrC4FVrWZo&index=59

l'Aveugle-Vendéen
(07/10/2014)

1968- "TARATATA"

Ne jetons la pierre à personne
Car aujourd’hui il n’y a personne
Qui puisse guider qui que ce soit,
Et certainement pas pape François
Qui dit tout et le contraire du tout,
Puisque faux agneau, mais vrai loup.
S’il n’y a plus de Pape aujourd’hui,
C’est que personne ne nous conduit,
Et c’est le plus grand des châtiments
Que Dieu puisse donner à un temps ;
Et ce temps-là, nous y sommes,
Et il est pire que Sodome,
Pire que le temps du déluge,
Et nous voudrions être des juges ?
Au lieu de porter des jugements,
La plupart du temps abracadabrants,
Nous ferions bien mieux de nous taire
En nous réfugiant dans la prière.
On me dira : « Holà ! mon vieux,
Viens pas nous faire la morale !
Nous, on sait de quoi on parle !
Toi, tu n’es qu’un pauvre gueux !
Tu ne sais que déblatérer
Des vers à moitié timbrés.
Tu commences à nous casser les pieds
Avec tes trucs bien logistiqués.
Si de tous nos raisonnements,
Tu n’es pas du tout content,
Vas ailleurs et déguerpis :
Tu n’es pas le bienvenu ici ! »
Que je m’en aille ou je reste,
Que vous en restera-t-il du reste ?
Car je ne suis pas plus fin que vous,
Et vous n’êtes pas plus fins que moi,
N’ayant autorité, ni vous ni moi,
Vous et moi ne sommes que des zoulous.
Ne jugeons donc personne,
Puisque n’ayant autorité
Sur absolument personne,
Et c’est bien la vérité.
Alors, quelle solution ?
Attendons, attendons !
Le mauvais temps passera,
Mais la Sainte Vierge vaincra !

l'Aveugle-Vendéen
(07/10/2014)

1969- LES GLOIRES DE MARIE

http://gloria.tv/?album=6975&media=526169

Saint Alphonse a composé
Une œuvre de génie
Qui est intitulée
"Les gloires de Marie".
http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Ligori/Marie/table.html

l'Aveugle-Vendéen
(08/10/2014)

1970- FFF380

FFF, plus d'état de péché
Pour toi, homme de péché
Puisque tu vis dans le péché
Et que tu aimes le péché.

l'Aveugle-Vendéen
(08/10/2014)

* * *
NEUVAINE
à NOTRE-DAME DU ROSAIRE de FATIMA 
(13 mai 1917 - 13 mai 2017)

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/05/neuvaine-notre-dame-de-fatima.html
7ème JOUR  
Très Sainte Vierge, qui,  sur les collines de Fatima,  avez daigné révéler à trois humbles petits bergers  les trésors de grâces  contenus dans la pratique de votre saint Rosaire,  imprimez profondément dans notre âme  l’estime pour cette dévotion qui vous est si chère.  Faites que,  méditant les mystères de notre Rédemption qui nous y sont rappelés,  nous en recueillions les fruits précieux.
Faites-nous obtenir, en particulier,  la grâce (de...) que nous vous demandons par cette neuvaine,  si c’est pour la plus grande gloire de Dieu,  pour votre honneur et pour le bien de nos âmes.  Ainsi soit-il.
Pater noster, Ave Maria, Gloria Patri.  
(Notre Père, Je vous salue, Gloire au Père.)

V./ Reine du Très Saint Rosaire,  
R./ Priez pour nous.

Vierge Très Sainte,
inondée des joies les plus douces
par la présence du Verbe divin incarné dans votre sein très pur
et nourri de votre lait virginal ;
faites que nous imitions sur la Terre
la pureté qui resplendit dans le mystère de votre Annonciation,
la charité qui éclate dans votre Visitation,
le tendre amour que vous montrez pour Jésus
dans les langes de la Crèche
et l’humble obéissance dont vous fîtes preuve
au Temple de Jérusalem au jour de votre Purification.
Puissions-nous mériter ainsi,
comme récompense de notre soin constant
à chercher Jésus ici-bas,
de Le trouver enfin dans le temple de la Gloire
pour n’être plus séparé de Lui à jamais.
Ainsi soit-il.
 

Cinq Ave Maria (ou un Chapelet)
V./ Priez pour nous, Vierge du Rosaire,
R./ Pour que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ.

PRIONS

Père Éternel, dont le Fils unique, 
par sa Vie, sa Mort et sa Résurrection, 
nous a mérité la récompense de la vie éternelle, 
accordez à vos enfants 
qui méditent les Mystères du saint Rosaire de la Bienheureuse Vierge Marie, 
la grâce d’imiter les exemples que ces Mystères contiennent 
et de recevoir les faveurs spirituelles qu’ils promettent. 
Par le même Jésus-Christ Notre-Seigneur. 
Ainsi soit-il.

1 commentaire:

  1. 1261- « Jusqu’à quand devons-nous prier ?
    Toujours !
    c’est-à-dire, jusqu’à ce que nous recevions la sentence favorable
    qui nous assure de notre salut éternel,
    autrement dit, jusqu’à la mort. »

    (Saint Jean Chrysostome)

    RépondreSupprimer